Julien BOULIER - MUSIQUE


Prix Conseil international de la musique/Unesco 2002 : Sultanat d’Oman et Portugal


Prix CIM-UNESCO 2002

partagé entre le Portugal et le Sultanat d’Oman

La pianiste portugaise Maria Joao Pires et le Centre des musiques traditionnelles du Sultanat d’Oman sont les lauréats du Prix Conseil international de la musique/Unesco pour cette année 2002. Et ce parmi plus de 70 candidatures venues de tous les continents et empreintes de toutes les cultures !

Ils succèdent au violoniste Gidon Kremer et à la chanteuse Oumou Sangaré qui, en 2001, avait reçu ce prix, accueilli par la ville d’Aix-la-Chapelle. Une cérémonie se tiendra en cette cité allemande en novembre prochain et les lauréats se verront remettre la Médaille Picasso-Miro de l’Unesco ainsi qu’un diplôme.

Institué en 1975, ce prix est destiné à récompenser les musiciens et institutions musicales dont l’oeuvre et l’activité ont contribué à l’enrichissement et au développement de la musique et ont servi la paix, la compréhension entre les peuples, la coopération internationale et les autres fins proclamés par la charte des Nations Unies et l’acte constitutif de l’Unesco.

Artiste consacrée au niveau mondial, Maria Joao Pires est une personnalité très active dans la vie publique portugaise ayant pris position en faveur de la défense des Droits de l’Homme et de la démocratie ainsi qu’en faveur de la promotion des femmes et des jeunes. Selon cet artiste née à Lisbonne et s’étant produite sur scène dès l’âge de quatre ans, l’art ne doit pas être élitiste. L’art et la musique font partie de la vie.

A travers son Centre pour les études des arts, fondé à Belgais au Portugal, elle encourage la création de nouvelles formes d’aborder et d’enseigner les arts tout en offrant un milieu propice à la recherche personnelle pour la création artistique.

Créé en 1894, le Centre omanais des musiques traditionnelles est chargé de recueillir, de préserver et de diffuser toute documentation relative au patrimoine musical du Sultanat d’Oman. Il possède une collection impressionnante d’enregistrements audiovisuels, de photos et de dessins, de chansons et danses traditionnelles du pays. Il publie aussi de nombreux ouvrages sur le sujet. Le Centre est pour la région un exemple dans le domaine de la sauvegarde et de la diffusion du patrimoine musical.