Julien BOULIER - MUSIQUE


Deux méthodes d’apprentissage [Publié le 2004-02-27 16:24:54]



Deux méthodes d’apprentissage

L’apprentissage des deux usages de la main se produit de deux façons différentes. Chez tout animal ou homme normal, les mouvements habituels de la main sont spontanés et s’améliorent avec l’âge. Les manipulations précises propres à l’homme doivent cependant être enseignées à chaque individu d’une manière spécifique et en temps voulu.

Le mode spécifique d’apprentissage (peut-être la propriété la plus importante du système nerveux humain) est manifeste, non seulement pour la main, mais aussi dans toutes les fonctions humaines. La posture verticale de l’homme, sa démarche, son parler, sont tous appris et nécessitent plusieurs années d’apprentissage, puis beaucoup d’autres années pour atteindre la perfection.

La capacité à pousser des cris (c’est-à -dire la partie animale du langage) s’améliore avec la croissance, à la fois chez l’homme et chez les autres mammifères, mais une personne qui grandit vers l’âge adulte en-dehors d’une société humaine n’atteindra sans doute jamais la dextérité d’un être humain normal.

L’instinct animal est l’apprentissage phylogénétique, c’est-à -dire l’apprentissage de l’espèce.. L’apprentissage humain est ontogénique, c’est-à -dire qu’il nécessite l’expérience personnelle. En bref, l’apprentissage est au système nerveux humain ce que l’instinct est à l’animal.

Les chiens , par exemple, apprennet spontanément tous les langages canins, et un chien chinois peut communiquer avec un chien américain aussi bien qu’avec un chien persan. Mais un système nerveux humain "connecté" par l’expérience personnelle et individuelle ne peut parler qu’un seul langage. Les deux cent et quelques autres langues lui resteront à jamais étrangères, à moins que l’inidividu ne s’engage dans un nouveau processus d’apprentissage.

L’instinct a certains désavantages, comme d’ailleurs l’apprentissage humain. L’instinct est inutile dans un environnement soudainement changé ou dans une situation complètement nouvelle. La valeur de l’apprentissage dépend du choix et de la qualité de ce qui est appris. Cependant, le système nerveux humain - dans lequel les schémas d’actions sont imprimés durant le temps d’apprentissage et non hérités (comme le sont les instincts) - a un avantage majeur : le réapprentissage ou la rééducation est comparativement aisée.


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)