Julien BOULIER - MUSIQUE


Editorial , actualités professionnelles [Publié le 2004-05-22 10:52:54]



Editorial : Dégager dans l’organisation scolaire des temps de paroles, d’échange, de mutualisation ======================================================================

- Bruno Devauchelle -

Le Café Pédagogique concerne désormais près de la moitié des acteurs de l’enseignement scolaire en France. En cinquante numéros, il a réussi à être accueilli par tant d’acteurs de l’éducation, ce qui est un phénomène unique, que cela ne devrait pas laisser les politiques indifférents. En effet le développement des TIC dans la société, au sujet duquel nombreux sont ceux qui soupçonnent l’école d’en être lointain, a été accompagné d’une formidable prise de conscience chez les enseignants. Beaucoup d’enseignants témoignent de leur volonté de passer à la pratique dans leur classe et nombre d’entre eux s’y essaient.

Les analystes et les politiques invoquent souvent les explications : pas assez de formation, pas de moyens, pas assez d’outils logiciels. Cela fait trente ans que ce discours accompagne cette évolution et malgré les discours volontaristes des politiques, on le retrouve à chaque nouvelle équipe ministérielle. D’une part ces discours n’ont jamais été complètement traduits dans la réalité (rappelons-nous les propos des précédents ministres, l’actuel ne s’étant pas encore prononcé) et d’autre part ils peuvent être entendus comme une incantation magique...tant ils sont devenus rituels. Certains politiques complétaient le tableau et accusaient volontiers les enseignants d’être des freins alors qu’eux avaient tout fait ! Et pourtant, malgré ces difficultés, les enseignants prennent des initiatives, souvent modestes, mais utiles pour les élèves.

Le quotidien du Café pédagogique est le témoignage du décalage à« normal à » entre une institution gestionnaire et des acteurs de terrains qui cherchent à donner du sens à leur action. Aller plus loin, avec ce numéro 50 du Café, c’est pour nous essayer de comprendre la demande et les attentes. La à« liberté pédagogique à » de l’enseignant, fondement même de cette profession, l’amène à rechercher constamment, à coté de l’institution des appuis pour développer sa pratique. Entre les éditeurs, représentants du marché de l’éducation, et les services académiques et nationaux, il y a nécessité d’un troisième pôle, celui des acteurs de terrain qui, inventant leur quotidien, souhaitent dépasser le fameux isolement du métier d’enseignant. C’est pourquoi les communautés d’enseignants qui ont de tout temps existé ont trouvé une nouvelle vigueur au travers du développement des nouveaux outils de communication.

Notre hypothèse ici est de considérer que la priorité est désormais de dégager de plus en plus dans l’organisation scolaire ces temps de paroles, d’échange, de mutualisation. Certes celui qui veut tout contrôler va y voir un risque. Mais, à chaque fois que l’institution est capable de soutenir ces pratiques, elle y gagne en efficacité. Au moment o๠la demande est là , manifestée de façon persistante sur Internet, et plébiscitée pas l’ensemble du monde de l’éducation, comment ne pas regretter que la seule réponse institutionnelle soit la marginalisation de ces initiatives ? A moins que cette position ne soit que le témoignage d’une vision qui est incapable d’imaginer que les acteurs peuvent aussi prendre leur place entre le contrôle de l’état et celui du marché.

Si nous poursuivons notre analyse, nous pouvons aussi faire l’hypothèse que ces initiatives, et le succès qu’elles rencontrent, témoignent de l’émergence d’un changement de conception du métier. Cette nouvelle conception s’appuierait alors sur le souhait et la capacité de chacun de prendre sa part, d’occuper son espace de façon de plus en plus active et de prendre la parole au sein du système éducatif. Une fois dépassé le rituel de la mauvaise humeur, comme en ont témoignés ces ouvrages incendiaires sur le système éducatif et ses dérives, il s’agit de construire un quotidien. Le recours aux communautés en ligne et son continuel développement montrent que l’attente est forte.

Il nous faut souhaiter que les politiques comprendront que ces espaces de liberté, gagnés non pas contre l’école, mais au contraire pour mieux la vivre, sont des espaces qu’il faut encourager et soutenir réellement.

Bruno Devauchelle

Informations Professionnelles =============================

- François Jarraud -
- A la Une : Appel des nouvelles communautés éducatives A l’issue du Séminaire du Café pédagogique "Nouvelles communautés éducatives Et espaces numériques", un appel a été lancé. "Les nouvelles communautés éducatives nées sur Internet représentent aujourd’hui une force sans équivalent pour l’aide aux enseignants dans leur travail quotidien... Elles proposent sur Internet des ressources pédagogiques, des informations, des analyses et réflexions, conçues par des enseignants, adaptées à leurs pratiques, qui les assistent chaque jour dans la classe. Pour autant, les moyens matériels dont elles disposent sont aujourd’hui nettement insuffisants. Aujourd’hui se pose la question de savoir de quelles ressources élèves, familles, professeurs et collectivités locales vont disposer sur les nouveaux espaces numériques mis en place sur Internet... Ces nouvelles communautés éducatives s’adressent aujourd’hui aux enseignants qui produisent des contenus pédagogiques pour les inviter à se regrouper. Elles s’adressent également aux pouvoirs publics et aux collectivités locales pour obtenir les moyens nécessaires aux développements liés à la généralisation des nouvelles technologies dans les établissements et à la mise en place des espaces numériques". http://www.cafepedagogique.net/dossiers/paris04/index.php

- Le système éducatif

C. Thélot plaide pour un "socle commun de connaissances" "L’objectif est bien de faire en sorte que 100% d’une génération détienne un socle commun de connaissances, compétences et règles de comportement. Mais soyons réalistes, quels que soient les efforts menés par l’éducation nationale, nous n’y parviendrons pas. Il faut donc que cela s’accompagne de la création d’un droit à la formation tout au long de la vie". Interrogé par Le Figaro, Claude Thélot défend l’idée d’une éducation commune à tous les français. Sa commission continue des travaux en ce sens. http://www.lefigaro.fr/france/20040511.FIG0363.html

Le budget 2005 en perspective "Deux ans après son retour aux affaires, la droite en est donc très exactement là o๠elle ne voulait pas se laisser piéger en matière d’éducation : enfermée dans la question des moyens". Dans Libération du 4 mai, Emmanuel Davidenkoff annonce un budget 2005 difficile pour tout le monde, ministre compris. Dès 2004, 220 millions seraient économisés dans le secondaire. Avant un effort accru en 2005. http://www.liberation.fr/page.php?Article=202220

Une nouvelle circulaire sur la laà¯cité La nouvelle mouture du texte interdit "les signes et les tenues qui manifestent ostensiblement une appartenance religieuse", c’est-à -dire "ceux dont le port conduit à se faire immédiatement reconnaître par son appartenance religieuses, tels que : le voile islamique, quel que soit le nom qu’on lui donne, la kippa, ou une croix de dimension excessive". Le "couvre-chef" disparaît donc du texte. La circulaire rappelle l’obligation de dialogue et prévoit des contacts entre les recteurs et des "tiers intéressés", comprenez des représentants religieux. Le nouveau texte, d’après Le Monde, aurait reçu l’accord du principal syndicat de chefs d’établissement. Il leur incombera pourtant de définir ce qu’est une tenue religieuse... http://www.lemonde.fr/web/article/0...

Les syndicats demandent le maintien des TOS à l’éducation nationale Dans une lettre ouverte publiée par Libération, les secrétaires généraux de la FSU, du Ferc-CGT et du Sgen-CFDT demandent à F. Fillon d’annuler le transfert des TOS. "Si vous souhaitez démontrer dans les faits la réalité, votre souci du dialogue social que vous prônez, si vous considérez que l’avenir du système éducatif repose sur ses personnels et qu’il importe de leur donner confiance, il faut montrer que vous savez écouter et entendre... Nous attendons donc de vous un geste clair : le retrait du transfert des TOS et de leurs missions du projet de loi d’ici à sa seconde lecture". http://www.liberation.fr/page.php?Article=203857

La CFDT appuie la grève du 25 mai "Pouvons nous accepter que dans le premier degré, les postes mis aux concours soient inférieurs de 4.000 aux départs en retraite prévus et que les maternelles pour les tout petits soient remises en cause ? Pouvons nous accepter que dans le second degré, les postes aux concours baissent de 30% ?" Réuni en congrès, le sgen-cfdt justifie la grève du 25 mai. Pour son secrétaire général, selon une dépêche AFP,"il y va du fonctionnement de l’Ecole et donc de l’avenir des jeunes". http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emploi_040512102723.rzgog92b.html

Un nouveau recteur à Versailles Alain Boissinot est nommé recteur de l’académie de Versailles. http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emploi_040512151651.yf3fb1sv.html

L’intersyndicale du CNDP dénonce un Conseil d’administration illégal "Spectacle affligeant", "parodie", "séance d’exception", l’intersyndicale du CNDP annonce qu’elle porte plainte pour obtenir l’annulation d’une réunion du conseil d’administration de l’établissement. Elle demande un moratoire à la délocalisation du CNDP à Chasseneuil-du-Poitou. http://www.nodeloc.net L’éducation nationale au festival de Cannes L’éducation nationale attribuera cette année encore son "Prix de l’éducation nationale à l’occasion du festival du film de Cannes. Le prix récompense un film ayant un intérêt pédagogique et donne lieu à la création d’un cédérom pédagogique d’exploitation du film. L’année dernière c’est "Elephant" de Gus Van Sant qui avait reçu le prix. http://www.education.gouv.fr/actu/e...

Maroc : L’école française veut aider à vaincre l’analphabétisme Jusqu’au 16 mai, des fonds sont collectés dans les écoles primaires à l’occasion de la traditionnelle "Quinzaine de l’école publique" en faveur de la lutte contre l’analphabétisme au Maroc. Selon le quotidien 20 Minutes, l’argent collecté par la Ligue de l’enseignement permettra de construire des salles de classe. http://www.20minutes.fr/journal/monde/index.php?PHPSESSID=08b5d5079220230fa0b22bf02e5cbd76

- Vie professionnelle

L’école que nous voulons "Si l’on veut éviter que (la loi d’orientation sur l’école) ne tourne à un règlement de comptes des conservateurs avec les sciences de l’éducation et avec les conséquences fantasmées de mai 1968 ou ne se résume qu’à un texte sans odeur, ni saveur qui évite de faire des choix, il faut faire venir sur le devant de la scène celle qui apparaît , à ce jour, comme la grande absente : l’évaluation de la mise en oeuvre de la loi d’orientation sur l’éducation de juillet 1989 et de son accompagnement par les pouvoirs publics, car on ne peut rien construire sérieusement autrement". Voué au débat sur l’école, le site "L’école que nous voulons" reflète les orientations de la Ligue de l’enseignement et de certains partenaires (FCPE, Education & Devenir) sur l’avenir de l’école. Pour la Ligue, "l’Ecole a l’obligation d’offrir à tous les jeunes sur l’ensemble du territoire, dans un cadre de qualité, les moyens de réussir : gratuité, différenciation des parcours individuels, orientation choisie, ... L’adaptation du système au plan des pratiques pédagogiques, des structures et du fonctionnement suppose de réfléchir à une plus grande autonomie des établissements dans le cadre d’objectifs, de programmes et de diplômes nationaux strictement définis et contrôlés". http://www.ecolequenousvoulons.org/laligue/ecolequenousvoulons/index.html Une note organise le travail à temps partiel

La loi de 203 sur les retraites donne la possibilité de temps partiel de droit ou sur autorisation. Une note de service vient de paraître au B.O. fixant les détails d’application. http://www.education.gouv.2004/18/MENP0400742N.htm

Concours Capsais Le J.O. du 8 mai publie un arrêté ouvrant la session 2005 pour l’obtention de l’unité de spécialisation 3 du Capsais. Inscription du 1er juin au 30 juillet pour la métropole et les DOM.  http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENE0400905A

Une nouvelle formation dans le secondaire pour l’enseignement adapté Elément de l’intégration des handicapés dans le système éducatif, cette formation s’adresse pour la première fois aux enseignants du secondaire qui exercent auprès d’adolescents handicapés ou qui interviennent en segpa ou erea. Elle les prépare au certificat complémentaire pour les enseignements adaptés (2CA-SH). Le B.O. du 13 mai publie une circulaire sur le recueil de candidatures. http://www.education.gouv.fr/bo/2004/19/MENE0400864C.htm

- Vie scolaire

Modification des conseils de discipline A son époque, cette modification avait été présentée par Luc Ferry comme un gage de sa volonté de rétablir l’autorité professorale. Le J.O. du 15 mai publie un décret modifiant la composition des conseils de discipline. Le conseil comprend maintenant 14 membres, 4 cadres éducatifs, 5 représentants du personnel dont 4 profs, 3 représentants des parents (en collège, deux en lycée) et 2 des élèves en collège, 3 en lycée. Cette mesure, qui double la représentation des enseignants, avait été critiquée par la FCPE : " le Ministre prétend lutter contre la violence : en réalité, il met en place lui-même les conditions de la violence, donnant en exemple aux jeunes un mode de résolution des conflits fondé sur le règlement de comptes dont ils seront les premières victimes. Face à l’arbitraire, les familles et les jeunes n’auront d’autre solution que de faire appel à la justice pour faire respecter leur droit". http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENE0400764D

http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id=306

L’Ecole a du mal à accueillir les handicapés "Quelle est la crédibilité d’un système éducatif qui exclut tout en se disant contre l’exclusion ? Il n’est plus tolérable que l’accueil des enfants "handicapés" en milieu ordinaire reste l’affaire de l’opiniâtreté des parents et de la bonne volonté de quelques enseignants. Or, rien n’autorise a priori à priver un enfant de fréquenter l’école, avec les aides requises. Aucun établissement scolaire ne peut s’exonérer de sa mission d’accueil. Education et rejet ne peuvent aller de pair : la première, inscrite dans une logique de vie, cherche à révéler et à déployer ; l’autre, qui rabaisse et détruit, se rapproche d’une logique de mort". Charles Gardou, (Sciences de l’éducation, Lyon) dénonce dans une tribune du Monde le retard de la France à accepter les élèves handicapés. Il souligne le manque de formation des enseignants .Une déclaration contredite par le ministre qui, dans un discours prononcé devant le Conseil national de la vie lycéenne, rappelle les efforts du gouvernement : 90.000 jeunes handicapés intégrés dans des établissements scolaires mais promet de nouvelles mesures. " un texte sur le handicap, actuellement en discussion au Parlement, contiendra un certain nombre de mesures relatives à la scolarisation des jeunes handicapés : l’amélioration de l’accompagnement de l’élève ou encore une meilleure association des familles à l’orientation de l’enfant en sont quelques dispositions..."

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-364865,0.html http://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=20045141452

Le Sénat veut défendre la mixité La mixité est-elle menacée ? Dans un rapport publié aujourd’hui par le Sénat, la délégation du sénat aux droits de la femme recommande d’inscrire la notion de mixité dans le code de l’éducation par souci de vigilance. Elle souhaite aussi qu’on fournisse à« aux enseignants, dans l’exercice quotidien de leur métier, les outils pédagogiques nécessaires à une meilleure approche de la psychologie des adolescents et de la diversité, selon les sexes, des rapports à la culture et au savoir à ». Un module spécial pourrait être ajouté durant la formation initiale de façon à à« lutter contre les stéréotypes sexués et à modifier certains comportements culturels, différenciés selon le genre des élèves à ». http://www.senat.fr/rap/r03-263/r03-263.html

L’éducation à la santé n’arrive pas à entrer au collège "La mission a pu constater l’abondance, depuis 5 ans, de circulaires centrées sur des objectifs convergents voire similaires. En contrepartie, la traduction de ces objectifs en actions concrètes et durables reste l’exception". Le rapport réalisé par les inspections générales de l’éducation nationale et des affaires sociales est sévère. Il constate que les actions en faveur de l’éducation à la santé dans les collèges sont "souvent de facto absentes". Par exemple, le dispositif des "rencontres éducatives sur la santé", en théorie compté pour 30 à 40 heures en collège reste lettre morte :"la mission n’a jamais pu constater que ce dispositif fonctionnait". Face à ce constat, le rapport demande que les établissements soient d’abord cohérents en améliorant l’hygiène dans leurs locaux. Il demande que soit défini un cadre horaire minimum d’éducation à la santé pour chaque élève. http://www.ladocumentationfrancaise.fr/brp/notices/044000190.shtml

Le ministre signe une convention sur la violence à« L’école doit demeurer un endroit protégé de toute forme d’expression de la violence... Pour moi l’équation n’a pas d’inconnue : c’est la violence zéro à l’école ! Conscients de cette exigence, les chefs d’établissement, les enseignants et l’ensemble de la communauté éducative font un travail extraordinaire pour créer les conditions de ce respect et de cette tolérance. Mais ils ne sauraient rester esseulés face à l’importance et à la difficulté de la tâche. Face à la violence, c’est une responsabilité partagée qu’il faut susciter et structurer. à » François Fillon a signé aujourd’hui au rectorat de Paris une convention qui accélérera le signalement à la justice des élèves violents. http://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=20044281029

Violence : Selon des experts, mieux vaut prévenir Le groupe Claris, qui réunit des chercheurs et des acteurs sociaux, publie un dossier sur la prévention de la délinquance juvénile. L’association entend montrer les carences des dispositifs actuels et participer au débat sur les politiques de prévention. http://www.groupeclaris.com/

Violence : la FCPE craint des dérives 24 heures après la signature de la convention entre le Rectorat et le Parquet de Paris, la FCPE de Paris "apprécie la mise en place d’un dispositif destiné à prévenir l’évolution péjorative du comportement de certains jeunes". Mais l’association de parents d’élèves déplore que la convention ne distingue pas entre les infractions et "redoute de probables dérives". http://www.fcpe75.org

- Primaire

Résultats des évaluations nationales de CE2 : Toujours les inégalités sociales "En mathématiques comme en français, la variable la plus discriminante pour le score (aux évaluations nationales de CE2) est la catégorie socioprofessionnelle du chef de famille". Le ministère publie les résultats des évaluations des élèves de CE2 réalisées en septembre 2003. Cette année encore, on retrouve les mêmes difficultés : justifier une réponse en maths, ponctuer en français (seulement 23% de réussite), repérer des indices grammaticaux. Quatre élèves sur dix ont encore des difficultés de lecture. L’étude montre le maintien de l’écart entre les écoles de ZEP et les autres ainsi qu’entre les sexes : les filles sont meilleures en français, les garçons en maths. ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/noteeval/eva0405.pdf

Le redoublement en CP... et ses dégâts "Solution injuste, inefficace sur le plan pédagogique et coà »teuse", le redoublement concerne pourtant 1 élève sur 20 au C.P. Thierry Troncin (IREDU) étudie le phénomène et s aperception par les enseignants, les parents et les enfants. Bien que les études internationales établissent que les pays o๠le redoublement n’existe pas (Europe du nord, Japon) sont ceux o๠les résultats sont les meilleurs, le redoublement continue à jouir d’un véritable statut dans le système scolaire français. L’étude de T. Troncin établit que "les redoublants de CP resteront plus faibles que leurs pairs" tout au long de leur scolarité : seulement 1 sur 10 obtiendra un bac technologique ou général. La majorité des enseignants de CP, les familles croient encore en ses vertus. Le redoublement s’affiche encore comme une solution. En CP, la notion de cycle a du mal à passer. http://www.u-bourgogne.fr/IREDU/sem18054.pdf http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html

Concours Capsais Le J.O. du 8 mai publie un arrêté ouvrant la session 2005 pour l’obtention de l’unité de spécialisation 3 du Capsais. Inscription du 1er juin au 30 juillet pour la métropole et les DOM.  http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENE0400905A

Un DVD pour les maternelles Selon Educnet, le DVD Vidéo "Des images à l’école maternelle" sera distribué gratuitement dans toutes les circonscriptions du premier degré. Il permet un apprentissage de l’image dans une perspective critique. http://www.educnet.education.fr/act...

Le Printemps bio Du 6 au 16 mai, un millier d’actions feront connaître l’agriculture biologique aux petits et aux grands. Ainsi, à Paris, c’est une ferme bio qui accueillera les enfants à partir du 8 mai en journée. Le printemps bio c’est aussi de dégustations, des portes ouvertes, des rencontres avec des élèves un peu partout en France. http://www.printempsbio.com/

13.190 postes aux concours 2004 Le J.O. du28 avril publie trois arrêtés fixant le nombre de postes aux trois concours de recrutement de professeurs des écoles : 12.158 pour les concours externes et 1032 pour les deux autres concours. http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400802A

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400803A

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400804A

Répartition des postes Au même J.O., trois tableaux fixent la répartition académique des postes aux concours. http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400806A

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400807A

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENP0400809A

- Collège

Le nouveau brevet prend du retard "Déjà beaucoup d’experts au sein du système éducatif doutent de la possibilité de boucler les textes avant la fin de l’année scolaire". Selon l’AFP la mise ne place du nouveau brevet, attendu pour la session 2005, a pris du retard. Pour l’ancien recteur Philippe Joutard, "nous sommes... surpris qu’on continue à s’agiter sur la réforme de la troisième et du brevet alors qu’il y a une réflexion de fond en cours menée autour du débat sur l’avenir de l’école pour préparer la rédaction d’une loi d’orientation de l’école". http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emploi_040508073212.dhe4njlc.html

Résultats des évaluations de 6ème Peu de surprises cette année à la lecture des résultats de l’évaluation nationale d’entrée en 6ème de septembre 2003. On relève la difficulté habituelle à justifier une réponse. L’enquête insiste sur le fait qu’"il est important pour les enseignants de travailler prioritairement la lecture et la compréhension". Les écarts restent forts entre catégories socio-professionnelles et entre collèges ZEP et les autres. ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/noteeval/eva0406.pdf

Des maths pour les relais EduScol publie un dossier d’activités pédagogiques en maths destiné au public des dispositifs relais. Les activités sont issues de pratiques expérimentées. Elles permettent des approches ambitieuses sur le plan pédagogique. http://www.eduscol.education.fr/D0049/jeux_nombres.htm

- Lycée

Thèmes des TPE en 2004 Le B.O. publie la liste des nouveaux thèmes proposés aux TPE à partir de la prochaine rentrée. Disparaissent en première les thèmes sur les échanges, la guerre (L), les élites (ES), les images (S). Ils sont remplacés par "L’homme et la nature", thème commun aux trois séries ; "L’image" en L, "Territoire et territoires" en ES, "Modèles, modélisations" en S option SVT et "Modèles, modélisation ; Energie et environnement" en S sciences de l’ingénieur. En terminale la liste des thèmes reste inchangée en 2004-2005. http://www.education.gouv.fr/bo/2004/18/MENE0400771N.htm

- Professionnel

Le bac pro commerce est redéfini La formule actuelle du bac pro commerce s’arrêtera avec la session 2005. A partir de 2006 c’est un examen rénové qui attend les lycéens. Le J.O. du 13 mai publie un arrêté définissant le nouveau bac professionnel commerce. http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENE0400865A

Grilles horaires en CAP, BEP et bac pro Eduscol met en ligne les grilles horaires applicables en CAP et dans les autres formations. http://www.eduscol.education.fr/D0037/PPHAJ01.htm

Publication de la loi sur la formation Le J.O. du 5 mai publie la nouvelle loi " relative à la formation professionnelle tout au long de la vie". http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SOCX0300159L

Progrès de la validation des acquis La validation des acquis professionnels et celle des acquis de l’expérience sont des procédures relativement nouvelles (loi de 1992). Selon une enquête du ministère de l’éducation nationale, elles connaissent un succès croissant. En 2002, 7549 dossiers ont été déposés et 6762 ont reçu une suite favorable. Pour moitié, les candidats postulent un BTS. ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni0413.pdf

http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html

- Le Café

Appel des nouvelles communautés éducatives A l’issue du Séminaire du Café pédagogique "Nouvelles communautés éducatives Et espaces numériques", un appel a été lancé. "Les nouvelles communautés éducatives nées sur Internet représentent aujourd’hui une force sans équivalent pour l’aide aux enseignants dans leur travail quotidien... Elles proposent sur Internet des ressources pédagogiques, des informations, des analyses et réflexions, conçues par des enseignants, adaptées à leurs pratiques, qui les assistent chaque jour dans la classe. Pour autant, les moyens matériels dont elles disposent sont aujourd’hui nettement insuffisants. Aujourd’hui se pose la question de savoir de quelles ressources élèves, familles, professeurs et collectivités locales vont disposer sur les nouveaux espaces numériques mis en place sur Internet... Ces nouvelles communautés éducatives s’adressent aujourd’hui aux enseignants qui produisent des contenus pédagogiques pour les inviter à se regrouper. Elles s’adressent également aux pouvoirs publics et aux collectivités locales pour obtenir les moyens nécessaires aux développements liés à la généralisation des nouvelles technologies dans les établissements et à la mise en place des espaces numériques". http://www.cafepedagogique.net/dossiers/paris04/index.php Politique de la Ville et Education à Saumur Après le vote de la loi d’orientation pour la ville en 2003 et la publication de la synthèse du Débat national sur l’école, un nouveau texte, la loi d’orientation sur l’éducation, doit être adopté fin 2004. Le Conseil National des Villes (CNV) et la Fédération des Maires des Villes Moyennes (FMVM) ont organisé à Saumur, les 29 et 30 avril 2004, un Forum national sur le Politique de la ville et l’éducation pour réfléchir aux articulations entre l’école, la politique de la ville et l’éducation. Le Café rend compte des deux journées du Forum. Elus locaux et spécialistes de l’école ont présenté des réalisations et imaginé l’école du futur et les politiques urbaines capables de l’accompagner.

http://www.cafepedagogique.net/dossiers/saumur04/


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)