Julien BOULIER - MUSIQUE


Les génies de la mer, jusqu’au 5 février à Paris au Musée de la Marine [Publié le 2004-05-20 16:56:44]



Le musée national de la marine présente, du 5 février 2003 au 2 février 2004, dans ses salles rénovées et réaménagées du Palais Chaillot à Paris (16e), une exposition sur "les génies de la mer". Organisée conjointement avec le musée du Québec, elle présente 77 pièces maîtresses de la sculpture navale en France, de 1650 à 1850, puisées dans les collections des musées de Paris, Brest, Rochefort et Toulon.

Pendant ces deux siècles, tous les navires de guerre en bois furent parés d’ornements sculptés. Les châteaux gigantesques couverts de sculptures enluminées des vaisseaux du XVIIe vont disparaître progressivement et les figures de proue se faire moins colossales, autant par nécessité que par goà »t. L’exposition retrace cette évolution et présente des oeuvres rares et précieuses (dont quatorze figurines en cires, seuls témoignages de figures de proue, à jamais disparues, auxquelles elles ont servi de modèles) et des pièces monumentales, comme celles provenant de la galère royale de Louis XIV, la Réale.

Les génies de la mer sont les génies mythologiques, les bestiaires fantastiques, les représentations imaginaires des continents, ou de grandes figures historiques comme ce buste de Napoléon qui figurait sur la proue du vaisseau Iéna (vers 1850). Les génies de la mer sont aussi leurs sculpteurs, parfois devenus célèbres comme Pierre Puget, mais trop souvent anonymes, qui oeuvrèrent dans les arsenaux de construction navale.

L’exposition permet aux Français, après les Québécois (cette exposition a reçu 95 000 visiteurs au musée du Québec, en 2001-2002), de découvrir un art qui fut pratiqué aussi bien sur les côtes françaises que sur les rives du Saint-Laurent.

http://www.musee-marine.fr/


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)