Julien BOULIER - MUSIQUE


Les noces de Figaro, Opéra de Mozart au théâtre de Caen les 19, 21, et 23 décembre 2006 [Publié le 2006-11-29 16:21:39]



 "Tout commence par une incroyable ouverture. D’emblée, Mozart donne le ton : son opéra le plus populaire, au sens noble du terme, est un véritable tourbillon. Tourbillon musical, tourbillon scénique, tourbillon des sentiments où les âmes grincent, où la légèreté révèle les failles qui conduisent l’humain à la tristesse – tristesse sublime de la Comtesse, jadis jeune amoureuse, désormais femme blessée.
Quiproquos, déguisements, portes qui claquent, rien ne manque à cette folle journée. Le livret, exemplaire, donne à chacun des personnages une vraie consistance, tant dramatique que musicale, et tisse entre eux un jeu de relations en forme de joyeuse toile d’araignée.
Le génie de Mozart s’empare des scènes comiques comme des moments de solitude, culmine dans des finales d’une virtuosité affolante, dispense un vent de folie qui pousse les corps à se fuir, à s’enchaîner, à se travestir, en un furieux ballet du désir duquel chacun cherche à sortir indemne. Tous le seront en apparence, mais ils en resteront marqués."

extrait du site du théâtre de Caen : http://www.theatre.caen.fr/20062007/opera/1912.htm

durée 3h20 avec entracte

surtitré en français

Un numéro spécial Les Noces de Figaro de "l’Avant-Scène Opéra" (étude des sources et des personnages, analyse lyrique de l’œuvre, livret bilingue et guide d’écoute…) est en vente à la billetterie Côté Jardin du théâtre de Caen au tarif de 25€.

"Opéra en quatre actes sur un livret de Lorenzo da Ponte d’après la comédie de Beaumarchais Le Mariage de Figaro ou La folle journée. Figaro(bar.) doit épouser Suzanne (Sop) et prépare la chambre qui leur est destinée par le Comte (bar). Celui-ci a des visées sur Suzanne. Figaro a d’autres problèmes car il a signé un contrat l’engageant à épouser Marcelline(contr.) s’il ne peut lui rembourser une somme d’argent qu’il lui a empruntée. Marcelline et Bartolo (basse) cherchent le moyen de lui tendre un piège ; il y a naturellement une certaine tension entre Marcelline et Suzanne. Le page Chérubin (sop.) est sur le point d’être banni pour flirt ; il chante les malheurs de sa sensibilité mais doit se cacher à l’arrivée du comte, qui cherche Suzanne. L’entrée de Don Basile (tén.) oblige le comte à se cacher également, mais ils sont tous deux découverts. Chérubin est envoyé aux armées.

La comtesse(sop.) se plaint de l’abandon de son mari. Figaro et Suzanne décident de le lui rendre grâce à la jalousie et au ridicule. Chérubin entre avec une chanson d’amour destinée à la comtesse, mais il doit se cacher dans une pièce voisine à l’arrivée du Comte. Pendant que le Comte va chercher des outils pour forcer la porte, Chérubin s’enfuit par la fenêtre et Suzanne prend sa place, plongeant ainsi le Comte dans l’embarras lorsqu’il la découvre. Mais le jardinier a vu Chérubin s’enfuir : le désastre n’est évité que grâce à Figaro, qui déclare avoir sauté lui-même par la fenêtre.

Le Comte essaie de séduire Suzanne en la menaçant d’obliger Figaro à épouser Marcelline ; elle fait semblant de succomber. On découvre alors que Marcelline et Bartolo sont les parents de Figaro. La Comtesse organise un rendez-vous entre le Comte et Suzanne dans lequel elle prendra la place de Suzanne. On prépare les formalités du mariage de Figaro et de Suzanne.

Dans le jardin paraissent Suzanne et la Comtesse, qui ont échangé leurs robes. Figaro, croyant que Suzanne va céder au Comte, entend, fou de jalousie, un aveu d’amour qui lui est en réalité destiné. Chérubin a rendez-vous avec avec Barberine (sop.) mais il tente d’embrasser la pseudo-Suzanne. Le Comte le met en fuite et fait la cour à sa femme ; il finit par la reconnaître, horrifié et plein de remords. Elle lui pardonne et tout finit bien."

extrait du dictionnaire encyclopédique de la musique collection Bouquins 


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)