Julien BOULIER - MUSIQUE


"Les saisons du blé" [Publié le 2005-11-09 21:25:13]



"Le blé est une plante annuelle qui se plaît dans les régions tempérées. Celui qui est cultivé pour faire la farine panifiable est le blé tendre. Il représente la majeure partie de la production française. Semé en octobre-novembre, il s’agit d’un “blé d’hiver†. Il pousse en prairie à 10 centimètres de haut et ne change plus de taille jusqu’à la fin de l’hiver. Il peut aussi être semé en avril et devient alors un “blé de printemps†qui se récolte en été, comme le blé d’hiver. Avant de penser à planter le blé, l’agriculteur doit soigneusement préparer la terre : le sol doit d’abord être aéré et labouré, puis désherbé. Des épandages d’engrais de fond l’enrichissent et le préparent à recevoir les semences. Il faut enfin y passer la herse pour émietter les mottes de terre. Le blé peut alors être semé.

La première feuille

Au début de la germination, la semence de blé est sèche. Elle commence par s’humidifier dans la terre. Il en sort une radicule, puis un coléoptile. Une première feuille paraît au sommet du coléoptile.

1 - La levée

Elle commence quand la plantule sort de terre et que la première feuille pointe au grand jour son limbe, c’est-à -dire sa partie large, bien étalée. Deux autres feuilles suivent.

2 - Le tallage

Il commence à la fin de l’hiver et se poursuit jusqu’à mi-avril. Il est marqué par l’apparition d’une tige secondaire, une talle, à la base de la première feuille. Les autres feuilles poussent elles aussi leurs talles vertes. Au moment du plein tallage, la plante est étalée ou a un port retombant. A la fin, les talles commencent à se redresser sur le sillon.

3 - La montaison

Fin avril à fin mai, le redressement des gaines forme de fausses tiges. Elles s’allongent et les ligules des feuilles deviennent visibles. A 2 ou 3 cm du sol, le premier noeud est repérable au toucher sur le maître-brin o๠s’ébauche déjà l’épi. Les noeuds se succèdent jusqu’à la dernière feuille et la gaine enfle à la base de l’épi.

4 - L’épiaison

Elle se fait en juin, quand la gaine éclatée laisse entrevoir l’épi qui va se dégager peu à peu de celle -ci. Pour les variétés barbues de blé comme le blé dur, c’est le moment o๠apparaissent les extrémités des barbes à la base de la ligule de la dernière feuille.

5 - La floraison

Elle s’observe à partir du moment o๠quelques étamines sont visibles dans le tiers moyen de l’épi. A la fin, quelques étamines séchées subsistent sur l’épi.

Quand le grain se forme

La formation se fait quand les grains du tiers moyen de l’épi parviennent à la moitié de leur développement. Ils se développent en deux stades : le stade laiteux o๠le grain vert clair, d’un contenu laiteux, atteint sa dimension définitive. Le stade pâteux o๠le grain, d’un vert jaune, s’écrase facilement. Les glumes et les glumelles sont jaunes striées de vert, les feuilles sèches et les noeuds de la tige encore verts. Puis le grain mà »rit : brillant, durci, il prend un belle couleur jaune. A maturité complète, le grain a la couleur typique de la variété et la plante est sèche. A surmaturité, le grain est mat et tombe tout seul de l’épi. "


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)